Rechercher

Accord toltèque #2 : quoi qu'il arrive, n'en fais pas une affaire personnelle.

Ahhhh il est pas facile celui-là !


Il demande d’intégrer un principe que je répète beaucoup lors de mes séances de coaching : nous avons chacun une carte du monde qui nous est propre.


Nous agissons tous selon cette carte du monde construite à base de nos expériences, nos croyances, nos valeurs. Et si nous, nous agissons selon une carte du monde unique, notre voisin, notre autre aussi.


Ainsi, lorsque l’autre s’exprime, il s’exprime pour lui-même et par lui-même selon sa carte et il projette sur nous son univers. Pour autant, son univers n’est pas le nôtre !


Tu n’es jamais la raison d’agir d’autrui, ni la causes de ses actions.


Si un jour tu dois aller voir ton chef pour demander quelque chose, tiens un jour de congé par exemple. Tu y vas et ton chef réagit en te disant “quoi mais encore ? Mais pourquoi faire ? C’est pas pratique, faut réorganiser le planning et tout…”.


Si tu n’es pas immunisé contre les opinions et actes des autres, tu vas sûrement réagir comme ça : “merde c’est vrai, je chamboule tout, peut-être que je devrais pas prendre ce jour, j’en ai besoin pourtant, pourquoi il comprend pas, il m’aime pas de toute façon, je vois que ça”. Et tu vas ressortir de là en souffrance avec une jolie dose de poison émotionnel dans ta petite tête.


Imagine désormais que tu as fait ce travail de ne plus faire une affaire personnelle quoi qu’il arrive. Comment réagirais-tu ? “Sa réaction ne veut rien dire de moi ou de notre relation, il réagit selon sa carte du monde, je peux demander ce congé, il peut refuser.”


Est-ce que tu sens combien ton état d’esprit serait différent en sortant de ce bureau ?


(Soit dit en passant, profites-en pour que ta parole soit impeccable et ne fonce pas médire sur ton chef avec tes collègues en sortant de son bureau, je te vois 😛)


Découvre le troisième accord toltèque au lien suivant 🔗.